Sommaire

Lorsqu’un enfant, à l'école, est insulté, menacé, battu, bousculé ou qu'il reçoit des messages injurieux à répétition, on parle de harcèlement scolaire. Comment reconnaître les signes du harcèlement scolaire chez votre enfant et comment l’aider ? On vous dit tout dans cet article.

Qu’est-ce que le harcèlement scolaire ?

D’après le site officiel contre le harcèlement nonauharcelement.education.gouv.fr, le harcèlement se définit comme « une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve aussi au sein de l’école. Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. »

Le harcèlement est une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Elle s’explique par trois caractéristiques : la violence, la répétitivité et l’isolement de la victime.

Le harcèlement rejette la différence, il peut donc intervenir sur l’aspect physique, un handicap, l’identité sexuelle, un trouble de la parole, des centres d’intérêt différents ou encore l’appartenance à un groupe social particulier.

Les signes de harcèlement scolaire

Votre enfant est peut-être victime de harcèlement. En observant son comportement, vous pouvez savoir si votre intuition est la bonne. Voici plusieurs signes qui ne trompent pas.

Refus d’aller à l’école

Que ses symptômes soient réels ou feints, votre enfant fait tout pour rester à la maison. Si vous trouvez qu'il est de plus en plus souvent malade (ou qu’il fait semblant de l’être), contactez l’infirmière de l’établissement ou le directeur afin de savoir s’il se rend souvent à l’infirmerie ou s’il se plaint au moment des récréations afin de les éviter.

Changement de comportement à la maison

En grandissant, votre enfant se confiera moins qu’avant. Néanmoins, il faut veiller à observer certains comportements plus marqués : perte d’appétit, enfermement dans sa chambre et perte de dialogue.

Ces comportements peuvent être le signe d’un mal-être (suite à un simple chagrin d’amour, par exemple) mais ils peuvent également être révélateur d'une situation bien plus grave.

Changement de comportement en classe

Il peut arriver que votre enfant change également de comportement en classe : il ne participe plus, devient insolent. Votre enfant essaie ainsi d’adopter un comportement socialement « populaire », à savoir un comportement peu correct envers les adultes de l’établissement.

Baisse des résultats scolaires

Parallèlement à ce changement de comportement, votre enfant peut faire exprès d’avoir de mauvais résultats. Là encore, il s’agit de se rapprocher du comportement des élèves populaires qui sont rarement les meilleurs de la classe.

Cette baisse des résultat peut aussi être due à une baisse de l'attention : impossible pour votre enfant de se concentrer tant le harcèlement prend de la place dans sa vie quotidienne.

Des messages incessants sur Internet

À l’ère du numérique, le harcèlement prend également sa place sur les réseaux sociaux et par SMS : on parle de cyberharcèlement. Si votre enfant reçoit beaucoup de messages et qu’il s’en cache, cela peut être simplement une relation amoureuse. Mais s’il sursaute, change de tête puis d'attitude à la lecture d’un message, soyez vigilant : il peut s’agir de ses harceleurs qui le menacent en ligne.

Aider son enfant victime de harcèlement

Privilégiez le dialogue

Le meilleur moyen d'aider votre enfant reste encore le dialogue : parlez de ce que vous avez remarqué, incitez-le à se confier lors d’un moment privilégié (déjeuner en tête-à-tête, virée shopping, promenade, etc.).

Évitez d'inciter votre enfant à se confier au moment des repas en famille. S’il arrive à parler, il le fera plus facilement auprès d’une seule personne.

Rassurez votre enfant

Les victimes de harcèlement se sentent souvent coupables et ont honte de ce qui leur arrive, ils pensent que c’est de leur faute : rassurez votre enfant, montrez-lui que vous êtes là.

S’il vous confie qu’il est bien victime de harcèlement, signifiez-lui votre soutien, soyez patient et faites preuve de tact : il lui a fallu du courage pour se confier, il faut qu’il sache que vous allez tout mettre en place pour l’aider.

Dites bien à votre enfant que rien n’est de sa faute. Il ne doit pas penser qu’il a quelque chose à se reprocher et doit sentir qu’il n’a plus rien à craindre.

Faites appel à des associations spécialisées

Prenez contact avec l’établissement afin de signaler ce qu’il s'y passe. Les responsables pourront ainsi être punis en conséquence. Sachez que certains harceleurs pourront alors menacer votre enfant de représailles : si c'est le cas, demandez à ce que votre enfant soit changé de classe ou même d’établissement.

Si vous n’arrivez pas à aider seul votre enfant, n'hésitez pas à faire appel à des associations de parents d’élèves ou des associations spécialisées dans le harcèlement. Un numéro vert est mis à votre disposition sur le site officiel nonauharcelement.education.gouv.fr.

Soutien scolaire

Soutien scolaire : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les cours et les différentes formules
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider