Sommaire

L’école de la République n’a plus autant la cote qu’avant... De nouvelles méthodes d’enseignement, centrées sur l’enfant et sans contrainte, ne cessent de se développer. Souvent, ce sont des écoles privées hors contrat, mais certains enseignants « classiques » tentent aussi parfois de modifier leurs pratiques afin de se rapprocher de ces pédagogies alternatives. On vous explique tout de l'école alternative dans cet article.

Les principes de base de l’école alternative

Les écoles alternatives se basent sur deux fondements principaux : une éducation globale et une implication maximum.

Une éducation globale

Dans une école alternative, les apprentissages de l'élève sont illimités et sa réussite est calculée sur l'ensemble de son parcours scolaire plutôt que sur une seule année : l'enfant apprend à son rythme et, si ce rythme est plus lent ou plus rapide que la moyenne, l'école n'y voit aucun problème. Cette forme d'éducation plus globale considère l'élève comme le premier artisan de ses apprentissages.

Une implication maximum

L'école alternative se perçoit comme une communauté démocratique où chaque acteur (parents, élèves, enseignants et direction) est invité à s'impliquer de façon active. D'ailleurs, la plupart des écoles alternatives exigent des parents de s'investir concrètement en étant présents à l'école quelques heures par mois.

Les différents types d’écoles alternatives

Les écoles alternatives sont le plus souvent des établissements privés hors contrat : elles n’ont pas passé de contrat avec l’État et ne sont donc pas soumises aux programmes, aux horaires et aux pratiques pédagogiques. En contrepartie, ces écoles ne perçoivent pas de subventions de l’État et sont donc payantes.

Mais certaines écoles alternatives font partie du programmes de l'Éducation nationale ou d’écoles privées sous contrat. Zoom sur ces écoles.

Les écoles Montessori

Les écoles Montessori visent le développement de l’autonomie et de la responsabilisation. On y respecte le rythme de chaque enfant et il devient acteur de son propre développement : l’enfant choisit ses activités et il est libre de ses mouvements.

Maria Montessori était une pédagogue italienne qui a développé dans les années 1900 une pédagogie mettant l’enfant au centre de ses apprentissages. Elle a développé du matériel afin de répondre aux besoins des enfants et notamment sur l’éveil sensoriel : le matériel est disposé sur un plateau qui permet à l’enfant d’avoir tout ce dont il a besoin pour apprendre la notion qu’il a choisie.

Dans ces écoles, l'adulte endosse le rôle d'accompagnant : il devient un médiateur entre l’enfant et le matériel pédagogique proposé.

Les écoles Freinet

Comme la méthode Montessori, la méthode Freinet, mise au point par Célestin Freinet dans les années 1920, vise l’autonomie et le respect du rythme de l’enfant.

La particularité des écoles Freinet est l’entraide entre pairs pour résoudre un problème donné : on demande aux enfants de résoudre ce problème en tâtonnant, en faisant des erreurs, pour ensuite faire une synthèse des résultats et arriver à une solution qu’on élabore alors sous forme de notion.

La méthode Steiner-Waldorf

La pédagogie Steiner-Waldorf, développée dans les années 1900 par l’allemand Rudolf Steiner, a pour principe d’ouvrir l'enfant au monde qui l’entoure.

L’apprentissage d’une langue vivante étrangère se fait dès le plus jeune âge et à la fin du secondaire, les élèves font des stages en milieu social, agricole et industriel afin de se faire une opinion du monde du travail et de choisir une orientation en connaissance de cause.

Les pratiques alternatives au sein de l’école de la République

Même si aucune formation à ces pratiques pédagogiques alternatives n’est proposée aux enseignants dans leurs études initiales, il existe des associations qui les dispensent. Les enseignants peuvent choisir de les suivre afin de faire évoluer leur pratique pédagogique au sein de leur classe. Malgré tout, ils sont soumis aux horaires et aux programmes officiels et ils sont inspectés régulièrement.

Les avantages de l'école alternative

L'enseignement mis en place dans les écoles alternatives présente de nombreux intérêts  :

  • mettre l’enfant au centre de ses apprentissages ;
  • suivre une pédagogie ouverte ;
  • impliquer les parents dans les apprentissages de leurs enfants ;
  • développer l’entraide entre les enfants et donc leur socialisation ;
  • suivre le rythme d’apprentissage de chaque enfant, indépendamment de son âge. 
Lire l'article Ooreka
Soutien scolaire

Soutien scolaire : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les cours et les différentes formules
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Alternatives

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider