Sommaire

L'alexie est un trouble de la lecture dû à une atteinte du système nerveux central.

Quelles sont les principales caractéristiques de l'alexie ? Existe-t-il des solutions ? Réponses dans notre article.

Alexie : qu'est-ce que c'est ?

Evoquée en 1876 par Adolf Kussmaul (1822-1902), médecin et chercheur allemand, l'alexie est alors appelée cécité verbale. C'est ensuite Joseph Jules Dejerine - prononcé Déjerine - (1849-1917), médecin neurologue, qui étudiera le cas des sujets atteints de maladies du système nerveux central et périphérique, et dont la littérature est encore aujourd'hui largement considérée par les spécialistes.

L'alexie désigne une difficulté de l'apprentissage de la lecture et fait partie des troubles aphasiques. Le sujet alexique peut :

  • éprouver des difficultés à s'exprimer correctement oralement ;
  • ne pas comprendre ce qu'il lit ou ce qu'il entend ;
  • cumuler les deux troubles.

L'alexie est due à une lésion du Système Nerveux Central (SNC). Certains spécialistes considèrent que l'alexie pure est une aphasie spécialisée, l'aphasie étant une autre pathologie due elle aussi à une lésion du SNC.

Symptômes d'une alexie

L'alexie touche des personnes qui savent lire mais - selon le type d'alexie - deviennent soudainement incapables de lire. On parle en effet d'alexie lorsque le sujet a pu apprendre à lire, mais que sa compréhension du langage écrit est perturbée.

Dans certains cas également, on peut noter chez le sujet une perte de compétences pour réussir la transposition visuo-phonatoire, c'est-à-dire la possibilité d'énoncer à haute voix ce qu'il lit. Il est cependant tout à fait capable de comprendre parfaitement ce que lit une autre personne.

Selon qu'il existe ou non d'autres perturbations du langage appelées troubles associés, on distingue différents types d'alexie :

  • L'alexie aphasique fait suite à des troubles du langage.
  • L'alexie agnosique désigne l'incapacité à reconnaître des mots écrits. Le langage parlé est normal ainsi que l'écriture mais le sujet ne comprend pas le sens d'un texte et éprouve des difficultés à lire certains mots, voire à les épeler. C'est cette forme d'alexie que l'on nomme encore parfois cécité verbale.

Alexie : traitements possibles

Pour aider une personne souffrant d'alexie, il existe plusieurs solutions :

  • La prise en charge par un orthophoniste : une rééducation (ou réadaptation) est alors mise en place. Il est important que l'entourage se montre patient car il doit participer à cette rééducation de très longue durée pour aider le malade.
  • Un suivi neuropsychologique car l'alexie n'est peut être pas le seul trouble dont souffre un sujet qui a été victime d'une lésion cérébrale.
  • Des séances de musicothérapie en parallèle aux autres solutions mises en place. On sait que la musique soulage les douleurs, mais qu'elle influence aussi de façon bénéfique les capacités mnésiques d'une personne. De plus, après une lésion cérébrale par exemple, un sujet peut - grâce à la musique - retrouver un certain bien-être et bénéficier d'une meilleure qualité de vie.
  • Un soutien scolaire spécifique pour les enfants atteints d'alexie génétique ou d'autres troubles de l'apprentissage de la lecture. Opter pour des cours à domicile est très important pour ne pas désocialiser les enfants et leur permettre de reprendre confiance en eux. 
Soutien scolaire

Soutien scolaire : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les cours et les différentes formules
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider